Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

lundi 30 mars 2015

Pourquoi, ces baillons ? ...

in "Paroles de résistances", Albin-Michel

Hier, comme beaucoup (?) de personnes qui venaient de se déplacer pour voter, j'ai entendu le témoignage, dans un reportage sur l'abstention, une vieille dame, énervée et même bouleversée : "J'ai toujours voté, toute ma vie ; Des gens se battent pour ça, dans leur pays, et je dis que ceux qui ne bougent pas n'ont pas le droit de se plaindre".
Peut-être est-ce parce qu'ils ne sentent pas leurs chaînes qu'ils n'ont plus la force de lutter ? 
Ou bien sont-ils, "tout simplement", anesthésiés ?

13 commentaires:

Tmor a dit…

Ça fait réfléchir tout ça...

Tizef a dit…

C'est étudié pour !

tiot a dit…

salut
c'est la seule chose de bien qui nous reste en France alors VOTONS
bonne journée

Martine85 a dit…

Il faut voter bien sûr et le vote blanc est une expression en soi. Dimanche beaucoup de ceux qui ont voté se sont trompé d'élection en voulant sanctionner le gouvernement alors qu'on votait pour le département. Ils ont permis à la droite de l'emporter dans beaucoup de cantons ce qui se traduira forcément au niveau département par moins d'aides sociales. Belle journée

Tizef a dit…

Merci pour ce commentaire, Martine

thé âche a dit…

très belle citation liée à une belle image (série graphie) je pense à Ernest Pignon Ernest, les murs peuvent aider à réfléchir et à faire que l'immobilité cesse ...

Dany85 a dit…

merci pour ton passage sur mon blog
aujourd'hui nous avons du soleil et du ciel bleu, mais beaucoup de vent...
bonne journée de mardi

les cafards a dit…

fantastique citation ! Perso j'étais en Bretagne mais procuration j'ai donnée; Je comprends néanmoins que les choix proposés ne sont pas folichons

Tizef a dit…

Merci ! Mais ... quand les choix proposés ne sont pas folichons, existe une solution : le vote blanc !
ainsi on ne s'abstient pas, participe aux débats, n'y adhérent pas ...

aimela a dit…

Depuis que j'ai pu voter ( 21 ans à mon époque) je l'ai toujours fait je ne suis pas prête à m'arrêter car s'il n'y avait pas eu les femmes avant 1946 pour le demander , on ne l'aurait jamais obtenu ce droit alors à leur honneur, c'est un droit que je ne dérogerai pas

aimela a dit…

Depuis que j'ai pu voter ( 21 ans à mon époque) je l'ai toujours fait je ne suis pas prête à m'arrêter car s'il n'y avait pas eu les femmes avant 1946 pour le demander , on ne l'aurait jamais obtenu ce droit alors à leur honneur, c'est un droit que je ne dérogerai pas

Evelyne Mamazerty a dit…

je revendique le droit d e choisir d e ne pas voter au 2° tour quand il faut choisir entre bonnet blanc et blanc bonnet bleu marine....tat que le vote blanc ne servira à rien....

Nikole a dit…

Phrase qui dit tout. Et excellente illustration pigno-ernesto-rimbaldienne.
Voter blanc, c'est voter.
Quoi que je mette dans l'enveloppe bleue, et a fortiori si c'est blanc -et pour l'instant non considéré- j'apposerai toujours ma signature à la mairie ce jour-là, ne serait-ce que par respect envers celles et ceux qui se sont battus pour que ce soit possible !