Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

dimanche 25 mai 2014

lundi 19 mai 2014

Trouvé sur le Net : "Insultes savantes et rares"

Insultes savantes et rares

Rédigé par
En matière d'insultes plus encore que dans n'importe quel domaine, l'appauvrissement lexical a gagné bon nombre de nos contemporains. Et pourtant, pour peu qu'on utilise toutes les richesses et les ressources de notre belle langue, le réservoir d'injures est sans limite. Dans la liste qui suit ont été introduits quelques néologismes (non! il ne s'agit pas d'une insulte!) composés à partir de racines grecques ou latines. Les prononcer à haute voix, gratuitement, pour le plaisir de leur sonorité, décuplera le plaisir indicible que vous éprouverez à les lire. En attendant de les utiliser en situation...
"Alburostre" : Blanc-bec.
"Alvéopyge" : Personne particulièrement énervante ou trou du c...
"Ambisenestre" : Maladroit des 2 mains.
"Antirotodongyrateur" : Empêcheur de tourner en rond.
"Archéodendrite" : Vieille branche.
"Aspermogène" : Qui n'en a rien à foutre.
"Bovinoderme" : Peau de vache.
"Cacoglotte" : Mauvaise langue.
"Coprolithe" : Merde fossilisée.
"Coprolupanar" : Bordel de merde.
"Géopyge" : Cul-terreux.
"Hyperthyrroïdien des Alpes" : Crétin.
"Latérograde" : Qui marche à côté de ses pompes.
"Micromyxeux" : Petit morveux (Myxo : morve).
"Nanipabullophile" : Amateur de nain de jardin à brouette.
"Nodocéphale" : Tête de noeud.
"Oculogynécomane" : Mateur.
"Ostréipyge" : Fesse d'huître.
"Orchidoclaste" : Casse-couille. A noter que le mot est prisé par l'excellent Gérard Oberlé, dont la devise mérite ici d'être rappelée :"Le bagage d'un homme, c'est ce qu'il a lu et ce qu'il a bu."
"Ovocéphale" : Enarque.
"Paléocapridé": Vieille bique (variante : Paléotalpidé : Vieille taupe.)
"Phallosophe" : Qui ne raisonne pas avec sa tête.
"Phyllotétanique" : Dur de la feuille.
"Podoclaste" : Casse-pieds.
"Pseudopyge" : Faux-cul.
"Pyropyge" : Qui a le feu aux fesses.
"Stratocumulocéphale" : Rêveur.
"Suprapygoflatulent" : Personne qui pète plus haut que son c...
"Zoocopulatoire" : Qui fait l'amour comme une bête.
Voilà donc un aperçu des insultes les plus savantes dont vous pourrez user. Et ce n'est qu'un buccodéridant (un amuse-gueule). Juste une mise en garde pour terminer : mal comprise, l'insulte peut être mal interprétée par votre interlocuteur et décupler son ire. Alors, à vous de voir! Si vous préférez dénominofélinoféliner, je veux dire appeler un chat un chat, vous pouvez vous limiter à un registre plus classique, moins nécroglotte (qui appartient à une langue morte).

Sources et liens

Comme les internautes qui ont contribué à l'élaboration de cet abécédaire loin d'être exhaustif, vous pouvez enrichir cette liste en vous rendant sur la "Page officielle de défense et illustration de la langue xyloglotte" (langue de bois, en grec).
http://www.cledut.net/xylo.htm

samedi 10 mai 2014

Les combattants de l'ombre (Arte)

Les combattants de l'ombre (FR)
 
Entre 1939 et 1945, alors que le IIIe Reich étend son ombre sur la majeure partie du continent européen, des hommes et des femmes, qui refusent de plier devant la force et la barbarie, décident de se battre… De Paris à Varsovie, d’Athènes à Copenhague, ils font le choix de résister et mettent tout en œuvre pour combattre le nazisme. Ce site, réalisé en parallèle de la série documentaire du même nom diffusée sur ARTE en 2013, propose de vraies rencontres intimes avec les résistants de 17 pays d'Europe. Ces entretiens inédits vous plongeront au cœur de leurs souvenirs, de leurs motivations et de leur jeunesse marquée par leur engagement contre la barbarie nazie. 

à voir ICI
 
Copié sur le "site du jour" de Nathalie Michallon  http://www.site-du-jour.com/

jeudi 8 mai 2014

On aimerait bien, plus souvent, du marketing comme celui-là ... !

 Ce lundi, Yann Tiersen a donné un concert très particulier : face à la mer, chez lui, à Ouessant.
Lundi, Yann Tiersen a fait un beau cadeau à Ouessant et à ses amis d'Ilophone, le festival de musique insulaire dont il est le parrain. Il a voulu que le lancement de son nouvel album, Infinity, se fasse à la pointe de Pern, l'un des sites emblématiques de l'île, face au phare de Nividic, un chaos de rochers, un univers dantesque lorsque rugissent les tempêtes.
Un site fragile et protégé aussi. Il ne pouvait être question d'y organiser un rendez-vous de masse. Le lieu a donc été tenu secret jusqu'à la dernière minute. Juste désigné par ses coordonnées GPS : 48° 27'Nord et 5° 8'Ouest.

http://www.ouest-france.fr/musique-en-video-le-concert-de-yann-tiersen-face-la-mer-ouessant-2524417?utm_source=of_newsletter-locale&utm_medium=email&utm_campaign=of_quimper_29&utm_content=20140508&vid=035058044048122052061052061048036038059005060038039060038043109035061