Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mercredi 31 décembre 2014

Illuminations de Noël à Locronan


Cette année, pour la première fois, des décorations et illuminations de Noël à Locronan !
La "petite cité de caractère" n'a jamais été autant visitée, et même plus qu'en plein été ! 

 http://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/locronan-0

Glaz-Mag : Au seuil de 2015 ... On y va, pour un "programme de l'année ?"

 Bonjour, en ce 31 décembre ! Je me permets de relayer cet appel du magazine "GLAZ" (bleu, ou vert, en breton, c'est selon). J'adhère tout à fait à ce projet, et je promets que nous (Annie et moi) allons nous y mettre !

Ce soir, le soleil se couchera sur le dernier jour de l’année. Plutôt que de vous proposer un bilan, je préfère vous convier à découvrir les nouveautés de Glaz pour 2015.

IMG_4695 

Je souhaite, en effet, profiter du blog pour publier, en dehors des numéros trimestriels, des articles, des chroniques, des photos, des textes courts, des billets d’humeur ou humoristiques, des critiques de livres, de films, d’expositions. Bref, ouvrir encore davantage les colonnes pour faire circuler un vent de créativité et de fantaisie. Multiplier les occasions de partir à la découverte de personnalités passionnantes, mais pas forcément connues, et encore moins médiatisées.

Je vous invite donc à participer, dans la mesure de vos moyens, de vos centres d’intérêt et du temps disponible que vous avez. L’idée, c’est d’aller à la rencontre des uns et des autres. D’élargir l’horizon. De (se) découvrir, aussi, dans tous les sens du terme.

Ça me paraît un bon programme pour l’année à venir, non?

Belle et heureuse année à vous tous et à très bientôt! Gwenaëlle
 Pour tout contact : glazmagazine@gmail(point)com
Il va de soi (mais c'est toujours mieux de le préciser !) que ces "productions" seront à adresser au contact "glazmagazine" : Laissons à César ... et remercions Gwenaëlle !
Mais si vous désirez qu'une de vos"oeuvres" (si, si !) paraisse sur notre blog "Ecrimages", vous pouvez l'envoyer à notre adresse, dans le "contact" indiqué dans la marge, tout en bas : Merci !

lundi 29 décembre 2014

Dernier retour sur notre voyage en Grèce

En Grèce, vous vous souvenez, fin septembre ?
Voici les derniers jours, passés en grande partie à Myconos et Delos ...


 Myconos : ses habitants la nomment "l'île aux chats" ...

 Delos
Voir :  http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9los

dimanche 28 décembre 2014

Ceux qui nous aiment (suite) ...

À la suite de la publication de notre dernier texte (voir au 25 décembre), notre fille a "posté" sur FB (Facebook, ou Boubouk pour les intimes), le texte suivant, qu'elle nous autorise à publier ici.
Nous le faisons avec plaisir.

L'année a été difficile mais je souhaite adresser un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenus : En tout premier, Seb et Céline, pour leur présence dans les moments difficiles. Nono et Roundo, pour le bonheur de les connaître et l'amour que l'on partage. Mes parents, parce que même à 33 ans, rien ne vaut la chaleur du foyer. Les collègues de boulot qui me soutiennent. Les QI* et les copains d'impro, pour le bol d'air que vous me procurez. Et enfin un énorme merci à mon frère et à Lolo, pour être là, tout simplement... les autres (combien ai-je d'amis sur Boubouk?), je ne leur dis rien, mais alors rien de rien, ce serait trop d'honneur. Au revoir à une belle année de merde et que la suivante soit meilleure !

* : "Quimper-Improvisation"

jeudi 25 décembre 2014

A ceux qui m’aiment (et réciproquement) / Al Miaj amantoj (kaj viceversa)


A ceux qui m’aiment (et réciproquement)

Une habitude venue du fond des âges
Fait que chacun(e) éprouve l’envie ou le besoin
De se souhaiter mutuellement
Des vœux, de Noël ou autres, pour les croyants
De Nouvelle Année, espérant toujours
(l’espoir faisant vivre, et ceci restant à prouver),
Que l’année nouvelle, ou le mois prochain,
Ou la prochaine paie, ou le prochain patron, ou …
Seront forcément meilleurs.
Alors, allons-y : Oui, je vous la souhaite
Bonne et Heureuse, la 2015 (« et la santé, surtout, hein ! »),
« A ceux qui m’aiment », ai-je écrit en titre :
Je n’évoque surtout pas ici les « amis » de Facebook (223, ou environ !)
Ou autres miroirs trompe-l’œil.
Je m’adresse ici à mes amis, au vrai sens du mot :
A ceux, seulement, qui connaissent le vrai sens de ce mot,
Et qui s’y reconnaîtront,
Forcément.
Les autres ? ceux que j’ai crus amis ? ceux qui y croient ?
Je ne leur adresse rien, mais alors, rien de rien.
L’indifférence et l’ignorance sont bien pires que les insultes et les affrontements.
Je le sais, j’y étais.
Tiens, c’est vrai, c’est Noël aujourd’hui !
Alors, Bon Noël (on va tout de même faire un effort pour ceux qui croient au Ciel !)
Meilleurs Vœux à toutes celles et ceux pour qui je compte, qu’ils croient à Ciel ou à Diable,
Et surtout à tous ceux qui croient en eux-mêmes et revivent aujourd’hui.

 Kutimo venis de la profundoj

Ke ĉiu sentas la envion bezono

Deziri reciproke

Salutojn, Kristnaskon alie, por kredantoj,

Novan Jaron, ankoraŭ esperante

(Espero donante vivon, sed tiu restas esti pruvita)

La nova jaro la proksima monato,

la proksima salajrtago la proksima estro, ...

Ĉu nepre pli bone.

Do, mi deziras al vi

Feliĉan, 2015 ("sano kaj, ĉefe, he?")

"Al tiuj, kiuj amas min," mi skribis en la titolo:

Mi certe ne tie elvokas la "amikojn" de Facebook (223, proksimume!)

aliaj Sham speguloj.

Mi adresas ĉi al miaj amikoj, en la vera senco de la vorto:

Al tiuj nur kiuj konas la veran signifon de la vorto,

Kaj rekonos sin,

Devige.

La aliaj? tiuj mi pensis amikojn? kredantojn?

Mi ne tute turni al ilin, sed tiam, neniu nenio.

Indiferenteco kaj nescio estas multe pli malbone ol insultoj kaj alfrontoj.

Mi scias, mi estis tie.

Nu, estas vere, ĝi estas Kristnasko hodiaŭ!

Do Feliĉan Kristnaskon (estos ankoraŭ strebi al la kredantoj en la ĉielo!)

Bondezirojn al ĉiuj tiuj, por kiuj mi rigardas, oni kredas je ĉielo infero,

Kaj speciale al ĉiuj tiuj, kiuj kredas pri si mem kaj revivas hodiaŭ.