Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

jeudi 25 décembre 2014

A ceux qui m’aiment (et réciproquement) / Al Miaj amantoj (kaj viceversa)


A ceux qui m’aiment (et réciproquement)

Une habitude venue du fond des âges
Fait que chacun(e) éprouve l’envie ou le besoin
De se souhaiter mutuellement
Des vœux, de Noël ou autres, pour les croyants
De Nouvelle Année, espérant toujours
(l’espoir faisant vivre, et ceci restant à prouver),
Que l’année nouvelle, ou le mois prochain,
Ou la prochaine paie, ou le prochain patron, ou …
Seront forcément meilleurs.
Alors, allons-y : Oui, je vous la souhaite
Bonne et Heureuse, la 2015 (« et la santé, surtout, hein ! »),
« A ceux qui m’aiment », ai-je écrit en titre :
Je n’évoque surtout pas ici les « amis » de Facebook (223, ou environ !)
Ou autres miroirs trompe-l’œil.
Je m’adresse ici à mes amis, au vrai sens du mot :
A ceux, seulement, qui connaissent le vrai sens de ce mot,
Et qui s’y reconnaîtront,
Forcément.
Les autres ? ceux que j’ai crus amis ? ceux qui y croient ?
Je ne leur adresse rien, mais alors, rien de rien.
L’indifférence et l’ignorance sont bien pires que les insultes et les affrontements.
Je le sais, j’y étais.
Tiens, c’est vrai, c’est Noël aujourd’hui !
Alors, Bon Noël (on va tout de même faire un effort pour ceux qui croient au Ciel !)
Meilleurs Vœux à toutes celles et ceux pour qui je compte, qu’ils croient à Ciel ou à Diable,
Et surtout à tous ceux qui croient en eux-mêmes et revivent aujourd’hui.

 Kutimo venis de la profundoj

Ke ĉiu sentas la envion bezono

Deziri reciproke

Salutojn, Kristnaskon alie, por kredantoj,

Novan Jaron, ankoraŭ esperante

(Espero donante vivon, sed tiu restas esti pruvita)

La nova jaro la proksima monato,

la proksima salajrtago la proksima estro, ...

Ĉu nepre pli bone.

Do, mi deziras al vi

Feliĉan, 2015 ("sano kaj, ĉefe, he?")

"Al tiuj, kiuj amas min," mi skribis en la titolo:

Mi certe ne tie elvokas la "amikojn" de Facebook (223, proksimume!)

aliaj Sham speguloj.

Mi adresas ĉi al miaj amikoj, en la vera senco de la vorto:

Al tiuj nur kiuj konas la veran signifon de la vorto,

Kaj rekonos sin,

Devige.

La aliaj? tiuj mi pensis amikojn? kredantojn?

Mi ne tute turni al ilin, sed tiam, neniu nenio.

Indiferenteco kaj nescio estas multe pli malbone ol insultoj kaj alfrontoj.

Mi scias, mi estis tie.

Nu, estas vere, ĝi estas Kristnasko hodiaŭ!

Do Feliĉan Kristnaskon (estos ankoraŭ strebi al la kredantoj en la ĉielo!)

Bondezirojn al ĉiuj tiuj, por kiuj mi rigardas, oni kredas je ĉielo infero,

Kaj speciale al ĉiuj tiuj, kiuj kredas pri si mem kaj revivas hodiaŭ.

11 commentaires:

Francoise Boulogne a dit…

tu dis là une belle chose à propos des amis

Claire-Cerise a dit…

Tu as débarqué sur mon blog il n'y a pas longtemps.. je ne te connais pas.. et je ne connais donc pas tes problèmes.
J'ai compris que tu es brestois et que tu écris et parles l'esperanto. Je suppose que si tu es venu sur mon blog, c'est que celui-ci
t'a plu et j'ai dû t'en remercier. C'est un choix que tu as fait, je ne suis pas allée te chercher et je vais voir tes articles à partir du
moment où tu es arrivé sur mon blog. Je ne vais pas m'amuser à regarder en arrière alors que j'ai d'autres blogs à suivre et d'autres à découvrir encore.
Quant à FB, je m'y suis inscrite il y a 1 mois pour pouvoir converser avec mon fils qui est au loin. A cette occasion, des amis (les vrais) sont venus me demander
d'être mes amis sur ma page. Je ne fais pas de pub pour en avoir.. une quinzaine y seront peut-être lorsque je refermerai ce mur dans 3 mois, date à laquelle mon fils sera de retour parmi nous. Tu as donc fait le choix comme moi d'aller sur FB. Alors aujourd'hui, ton message m'interpelle... Pourquoi t'en prendre aux gens qui utilisent comme toi ces moyens superficiels de communications ? Tout le monde sait que ces contacts ne sont que virtuels et donc pas véritablement sérieux, et pourquoi s'en offusquer puisque c'est une réalité évidente et reconnue. Par contre, si tu te rends compte au fil des mois que tu as des affinités avec certains, ce qui arrive, il suffit de faire l'effort de se rencontrer pour concrétiser ces nouvelles amitiés et ainsi pouvoir trier le vrai du faux. Je ne sais pas où tu en es avec ça, mais ce que je constate c'est que tu es amer.
Pourquoi ? Je crois comprendre que tu ne crois en rien, alors pourquoi attends-tu quelque chose du virtuel qui, par définition est sans effet actuel ? Si tu cherches véritablement à te faire des amis par ce biais, alors il te faut sortir du "monde numérique" pour aller rencontrer dans le "monde physique" ceux avec qui tu as accroché.
Voilà, j'en ai fini de mon intervention. Je te souhaite de belles fêtes de fin d'année à toi et à ta famille, en qui tu crois, ce qui est beaucoup !

Claire-Cerise a dit…

Tu as débarqué sur mon blog il n'y a pas longtemps.. je ne te connais pas.. et je ne connais donc pas tes problèmes.
J'ai compris que tu es brestois et que tu écris et parles l'esperanto. Je suppose que si tu es venu sur mon blog, c'est que celui-ci
t'a plu et j'ai dû t'en remercier. C'est un choix que tu as fait, je ne suis pas allée te chercher et je vais voir tes articles à partir du
moment où tu es arrivé sur mon blog. Je ne vais pas m'amuser à regarder en arrière alors que j'ai d'autres blogs à suivre et d'autres à découvrir encore.
Quant à FB, je m'y suis inscrite il y a 1 mois pour pouvoir converser avec mon fils qui est au loin. A cette occasion, des amis (les vrais) sont venus me demander
d'être mes amis sur ma page. Je ne fais pas de pub pour en avoir.. une quinzaine y seront peut-être lorsque je refermerai ce mur dans 3 mois, date à laquelle mon fils sera de retour parmi nous. Tu as donc fait le choix comme moi d'aller sur FB. Alors aujourd'hui, ton message m'interpelle... Pourquoi t'en prendre aux gens qui utilisent comme toi ces moyens superficiels de communications ? Tout le monde sait que ces contacts ne sont que virtuels et donc pas véritablement sérieux, et pourquoi s'en offusquer puisque c'est une réalité évidente et reconnue. Par contre, si tu te rends compte au fil des mois que tu as des affinités avec certains, ce qui arrive, il suffit de faire l'effort de se rencontrer pour concrétiser ces nouvelles amitiés et ainsi pouvoir trier le vrai du faux. Je ne sais pas où tu en es avec ça, mais ce que je constate c'est que tu es amer.
Pourquoi ? Je crois comprendre que tu ne crois en rien, alors pourquoi attends-tu quelque chose du virtuel qui, par définition est sans effet actuel ? Si tu cherches véritablement à te faire des amis par ce biais, alors il te faut sortir du "monde numérique" pour aller rencontrer dans le "monde physique" ceux avec qui tu as accroché.
Voilà, j'en ai fini de mon intervention. Je te souhaite de belles fêtes de fin d'année à toi et à ta famille, en qui tu crois, ce qui est beaucoup !

Tizef a dit…

Bonjour Claire-Cerise, et tout d'abord un grand merci pour ce long message qui a le rare mérite d'être très franc, direct, et argumenté. Je dois te demander d'accepter mes excuses, car d'une part tu sembles avoir pris mon texte pour toi-même, et d'autre part je me rends compte, grâce à toi, que je me suis très mal exprimé ...
En effet : Je désirais (j'en avais besoin) m'adresser à des ex-"amis" bien réels, qui n'utilisent ni FB ni les blogs. Ces "ex", je les ai quittés il y a peu de temps, pour des raisons qui n'ont rien à faire ici. Puisque c'étaient de vrais amis, j'étais, c'est vrai, très amer, et c'est mon amertume que je déverse dans mon texte, ce n'est pas mon désamour ou un quelque dédain pour FB ou les blogs ... Sur ces derniers, il suffit d'un clic pour oublier quelqu'un qui vous indispose ou vous opportune. Quitter, sans le regretter, un vrai ami de la "vraie vie", cela n'a rien à voir avec un clic, en particulier au niveau des conséquences personnelles ...
C'est cela que je désirais exprimer. Je m'y suis très mal pris.
Nous ne nous connaissons pas, c'est vrai, mais je suis Brestois, c'est vrai aussi, et espérantiste (je comprends aussi un peu le breton). Je constate à mes dépens (et aux tiens, ce que je regrette beaucoup) qu'il est toujours difficile de se faire bien comprendre.
J'espère que je pourrai continuer à "poster" des commentaires sur ton blog ! Je te souhaite aussi de belles fêtes de fin d'année à toi et à ta famille.
Bien ... amicalement, du coup ... !
Loïc (Tizef)

Tizef a dit…

et bien moi je te souhaite une bonne année à venir parce que çà s e fait et si çà te fait plaisir j'en suis heureuse...En ce qui me concerne,même à un détestable je ne souhaiterais pas une MAUVAISE année, le malheur d e mes ennemis ou de mes "indifférents" ne fait plus mon bonheur depuis que j'ai quitté la cour du primaire....mais en tout cas si je dis, si j'écris , ici, bonne année, c'est que , oui évidemment du fond du coeur je t'en souhaite une telle que tu la vois....et voilà!

Note de Tizef : Je publie moi-même ce commentaire de Mamazerty (www;ecriturecreative.me), car je l'avais supprimé par inadvertance ... avec mes excuses et mes remerciements, Evelyne.

Claire-Cerise a dit…

Merci de ta réponse Loïc. Bien sûr que tu peux venir qd tu veux sur mon blog et y déposer ou pas des coms !
Je n'ai pas pris ton article pour moi spécialement.. j'ai juste voulu témoigner, au nom de bcp de blogueurs certainement,
ce que moi personnellement je suis venue faire sur mon blog et sur FB. Et donc te montrer comment perso je gère les amitiés
qui peuvent se révéler au fil de nos articles. Mais je vois en fait, que ton article visait particulièrement des anciens amis.
Alors, je n'ai effectivement rien à voir là-dedans ! Désolée que tu en sois arrivé à cet extrême avec eux. Si cela peut te
consoler, c'est avec ma seule soeur que je suis en train de couper les ponts !! C'est la vie.. le mauvais côté de la vie. C'est dur
à surmonter, je le sais bien, mais nous n'avons pas le choix !
Je ne suis pas loin de ton port d'attache. Tu es brestois, je suis depuis 10 ans hanvecoise après avoir été 8 ans logonnaise.
Avant... nous avons bougé tous les 2 ans pendant 12 ans en France et outremer.
Et maintenant, on repartirait bien ! Alors, nous sillonnons la France en CCar. Une bonne solution pour échapper au quotidien
et "oublier" pendant quelques semaines, tout ce qui pourrit la vie !
Amitiés et bizh Loïc et Joyeuses fêtes de fin d'année !
C-C

Tizef a dit…

J'avais vu aussi ton point commun avec nous : le camping-car ! Nous le pratiquons depuis 2003, il nous reste encore quelques régions françaises à visiter, et nous ommes allés plusieurs fois à l'étranger (j'adore ça !)
à bientôt, à la rencontre de Baluchon !

Jeanne Fadosi a dit…

j'étais passée ici en silence, avec des réponses dans ma tête, désordonnées. mais aussi avec la crainte de ne pas savoir me faire comprendre en essayant de les écrire.
sur le virtuel qui n'en est pas et le réel qui se révèle illusoire et alors cruellement décevant. sur l'indifférence qui, dans nos modes de fonctionnement trop souvent binaires, est pris pour de l'hostilité.
et puis, cet article faisait un écho à ce que j'avais écrit dans les débuts de mon blog mais je ne savais plus où et j'ai retrouvé, c'était pour noël 2008, repris pour l'an neuf arrive à la fin de 2009 :
"Heureux noël à vous et à ceux que vous aimez, qui vous aiment et même à ceux qui ne vous aiment pas ou que vous n'aimez pas et à tous les autres qui ne savent pas encore que la paix et la fin de la misère sont possibles"
Belle et bonne année 2015 à vous et vos "vrais" proches (famille ou amis)

Tizef a dit…

Merci beaucoup, Jeanne, et particulièrement pour ce passage : "le virtuel qui n'en est pas et le réel qui se révèle illusoire et alors cruellement décevant. sur l'indifférence qui, dans nos modes de fonctionnement trop souvent binaires, est pris pour de l'hostilité."
Loïc

Claire-Cerise a dit…

Ah ! Tu es CCariste !! Alors tu es de ceux qui ont tout compris ! :+))
Bon réveillon et à bientôt !
C-C

Tizef a dit…

Oui, camping-cariste, depuis 2003 (un MacLouis), et à présent un Bürstner Nexxo, qui atteint très vaillamment ses 6 ans et 100.000 km ... !
Ctte année encore, et de plus en plus, des camping-caristes viennent passer le Réveillon sur la côte. (Je suis originaire de Brest, mais vis près de Quimper depuis une trentaine d'années.)