Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

dimanche 11 novembre 2012

"Il meurt lentement celui qui ..." (Pablo Neruda)

Ceci est extrait de la revue "Libres" 

12 commentaires:

Caroline.K a dit…

Merci pour cette découverte, je vais conserver ce poème qui me parle au plus profond de l'âme. Je ne connais Pablo Neruda que de nom, et pour l'avoir vu interprété dans un film par Philippe Noiret il y'a quelques années. Alors je suis contente de le découvrir par ce biais.

Bonne soirée

CaroLINE

patriarch a dit…

Moi, je l'ai découvert à travers les chansons de Ferrat.... Belle journée avec bises de nous deux

Loïc R. a dit…

Ah, Ferrat ... toute mon adolescence !
Bonne journée à vous aussi,
LOIC

jill bill a dit…

Bonjour à vous deux, oui je connaissais ce texte... Vivre mais pas n'importe comment ! Merci... jill

christiana a dit…

Je ne connaissais pas...Ou j'avais oublié ce poème. Je suis heureuse de l'avoir lu ce matin, il illuminera ma journée.

Roger a dit…

Bonjour Annie et Loïc
Merci pour votre passage sur mon site, je vous rends visite à mon tour pour vous découvrir à travers vos billets. Je viens survoler votre univers ou l'humain et la vie sont bien présents entouré de la Bretagne, m’abonner à vos publications me permettra de faire connaissance. Merci pour l'échange de ce beau texte de Pablo.
Profitons d'aujourd'hui et soyons curieux de demain.
Amitiés de la Bourgogne de la part d'un demi-Breton.
Kenavo
Roger

Loïc R. a dit…

L'humain, et la Vie, ô combien ... : Ce commentaire, avec l'annonce de votre "abonnement", nous va droit au coeur, et constitue pour nous un véritable encouragement.
Bien amicalement, Roger.
LOIC

Quichottine a dit…

Je connaissais ce texte, mais il me touche toujours autant.
Merci, Loïc, pour ce partage.

Amicalement à vous deux. Prenez bien soin de vous.

Anonyme a dit…

Les petits bateaux restent au rivage , les grands prennent le large... J'ai oublié le nom de l'auteur, mais pas la citation qui appelle au large. Marie Louve

Loïc R. a dit…

J'ignorais cette citation ...
LOIC

Martine Eglantine a dit…

Il est beau ce poème. Je n'ose pas le dire mais je n'écoute jamais de musique car je ne l'aime pas. Je suis une visuelle. Mais je profite de tous les petites joies et plaisirs de la vie qui font le bonheur.

Pastelle a dit…

Ce texte magnifique a été écrit par Martha Medeiros. Je trouve important de lui en attribuer la maternité. :)

http://www.ipernity.com/blog/mike59/184650