Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

vendredi 27 mars 2015

Pour toutes les prochaines élections en France ...

 http://www.parti-du-vote-blanc.fr/

Le parti du vote blanc : Voir ICI
Allez-vous voter dimanche ? pour qui ? Ces deux questions n'ont évidemment rien à faire, et ne sont pas de mise dans l'article d'aujourd'hui.

Mais ... qui connaît le "parti des citoyens du vote blanc" ? il s'agit d'obtenir que le vote blanc soit reconnu ET compté dans les suffrages exprimés, ce qui changerait souvent la donne des résultats ...

Les partis ne veulent pas en entendre parler car ce n'est pas, bien sûr, leur intérêt (ils font tout, d'ailleurs, pour que ce parti reste confidentiel), et pourtant si le vote blanc était un suffrage exprimé il y aurait certainement moins d'abstention ...

PS : J'ai remarqué moi-même, pendant le dépouillement du premier tour des Départementales, que d'une part les blanc et les nuls étaient comptés dans une seule et même case, et d'autre part que certain(e)s personnes considéraient comme vote nul une enveloppe vide, alors qu'elle doit être considérée comme vote blanc ...

Le texte de loi, ici

*********************

“Consignes” pour le 2ème tour des élections départementales.

Ce message a été envoyé par les Citoyens du Vote Blanc aux plus de 36000 maires de France, ce vendredi 27 mars 2015.

Certains de nos sympathisants et adhérents ont remonté des informations de non respect de la nouvelle loi de 2014, qui à défaut de compter les votes blancs dans les suffrages exprimés, les différencie des nuls.

Extrait : Dimanche, quand nous demandions le nombre de votes blancs aux maires des communes, ils donnaient les blancs+les nuls… quand on leur faisait remarquer que le décompte était différent, ils répondaient : “Bah, c’est pareil, non ?”.

Il était de notre devoir de rappeler les fondamentaux et le minimum obtenu jusqu’ici, via cette bien maigre reconnaissance du vote blanc.

ICI, le courrier envoyé aux 36000 maires de France.

10 commentaires:

Martine85 a dit…

Il m'est arrivé de voter blanc. C'est mieux que de ne pas voter. Pour moi le vote blanc est riche de signification car on s'est déplacé, c'est donc un acte volontaire alors que l'abstention peut paraître comme un non acte. Dimanche je ne voterai pas blanc car mon binôme est au second tour et si il n'y avait pas été, je n'aurais pas voté blanc non plus pour éviter le pire. Beau week-end

Tizef a dit…

Entièrement d'accord avec toi ! mais dans mon cas, mon binôme n'est pas au second tour, et ... j'en ai assez de devoir choisir, dans les seconds tours, entre la peste et le choléra ! (je suis dans un canton très très bleu(S).

Tmor a dit…

Tizef,
Merci pour cette info. C'est structuré. Ça change des décisions à veau l'eau. Cornélienne situation...
@ bientôt.

Jeanne Fadosi a dit…

1) je me posais la question de savoir comment était considérée une enveloppe vide puisque le vote blanc, qui doit être compté à part des votes nuls depuis 2014, mais toujours pas dans les suffrages exprimés, n'est pas proposé par des bulletins blancs. Ce bulletin blanc en tas à côté des autres bulletins de vote, devrait être proposé de manière obligatoire, comme devrait le rester la mise à disposition de tous les autres bulletins de vote.
Une enveloppe vide doit donc être considérée comme vote blanc, merci je n'avais pas lu suffisamment attentivement la loi. Il reste qu'elle ne garantit pas l'absence d'erreur (un oubli). D'autre part, il est tout à fait frustrant de ne pas pouvoir en profiter pour s'exprimer sur le choix de voter blanc, c'est ce que croient faire ceux qui mettent un bulletin biffé par exemple ou avec d'autres noms ou des revendications, ce qui est compter comme bulletin nul. Alors que l'électeur s'est bel et bien exprimé au sens littéral du mot expression.
2) Je ne sais pas en quoi le vote blanc est mieux que l'abstention. Dans un village où tout le monde se connait, l'abstention d'un électeur bien portant qui vote toujours est un geste aussi remarqué que téméraire alors que celui qui vote blanc passera totalement inaperçu.
3) Il faudrait aussi dire un mot des adultes qui volontairement ne s'inscrivent pas sur les listes électorales et ce depuis de nombreuses années maintenant et qui n'apparaissent jamais dans les statistiques.
4) sans oublier, du moins pour les élections locales, que de nombreuses personnes, non françaises, par choix ou par renoncement à se faire naturaliser mais depuis longtemps acteurs de la vie locale, n'ont toujours pas le droit de vote. (Faut-il rappeler que les lois de 1986 ont créé des disqualifications de la nationalité française en supprimant certaines dispositions de l'acquisition de la nationalité par le droit du sol).

Tizef a dit…

Je n'évoquais pas précisément dans mon article le prochain vote de dimanche prochain, mais toutes les élections prochaines ...

Tizef a dit…

Merci pour ta longue participation !
Je voudrais (sous réserve de vérifications de mes propos !) rectifier quelques-une de tes dires :
Le vote blanc, s'il était compter dans les exprimés aurait un pourcentage de voix bien plus fort qu'actuellement, et pourrait donc "changer la donne", dans le sens où il influerait sur le pourcentage de voix obtenu par les candidats, et, éventuellement, ne pas valider "au premier tour" u e élection du type plébiscite.
D'autre part, on (la population qui voit que X a voté) ne peut pas savoir qu'il a voté blanc ! son vote blanc ne passera pas du tout inaperçu, si le vote blanc atteint par exemple 25% dans les résultats exprimés.
N°4 : Les étrangers ont droit de vote en France, dans les élections locales.
Je suis à l'écoute au cas où j'aurais écrit des bêtises (mais j'ai fait partie plusieurs fois de dépouillements). L'erreur (parfois volontaire) la plus fréquente est de considérer l'enveloppecomme "nulle", alors qu'il s'agit bien d'un vote blanc ...

Lenaïg a dit…

Ah oui, je suis bien d'accord sur l'importance du vote blanc et qu'il soit reconnu et compté !

Jeanne Fadosi a dit…

j'ai été interrompue dans ma réponse par le téléphone et puis après ... j'ai oublié d'y revenir. Ce sont les ressortissants de l'Union européenne qui peuvent voter en France, comme nous dans leur pays si nous y habitons, mais pas pour toutes les élections. et comme souvent la France a été la dernière à appliquer cette directive européenne.
Oui il faudrait que le vote blanc soit considéré comme un vote exprimé, à l'égal des autres votes. Mais il faudrait aussi que des bulletins blancs soient systématiquement mis à disposition aussi, histoire de rappeler que l'on peut voter blanc et que ça compte.
Par ailleurs, j'aimerais que les règles de mise en page des bulletins de vote soient plus rigoureuses (ou rigoureusement respectées et sanctionnées : dans mon nouveau canton (puisqu'il y a eu fusion de 2) après le désistement du binôme arrivé en 3e position, les deux bulletins étaient rigoureusement de la même couleur !!!! Je suppose que la com des uns avait suggéré d'éclaircir pour faire plus soft et que la com des autres avaient suggéré de foncer pour faire plus dure ...
vendredi dernier j'étais allée voir le film Le président, film de Moshen Makhmalbaf, terrible et magnifique, que je recommande ...

Tizef a dit…

Un grand merci pour ce long commentaire plein d'enseignements. je suis particulièrement touché par la demande reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé, et aussi par cette phrase : "Mais il faudrait aussi que des bulletins blancs soient systématiquement mis à disposition aussi, histoire de rappeler que l'on peut voter blanc et que ça compte."
à bientôt, Jeanne

Evelyne Mamazerty a dit…

merci pour tous ces articles qui éclairent ma pensée et ma connaissance