Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mercredi 7 janvier 2015

"Ils y sont morts, ces cons"


Et je le resterai !
 


Octidi 18 Nivôse 223 - pierre à chaux -Nivôse 223



"Ils y sont morts, ces cons". C'est peut-être le titre qu'ils auraient choisi pour eux-mêmes, ces "cons" géniaux ... un titre bien à l'écart du bien-pensant habituel, bien ciré et tirant son chapeau à la dame.
Z'ont même pas eu le temps de voir ce qui leur arrivait, ces cons. Trop "cons" pour pouvoir continuer leur vie et leur travail de journalisme intelligent, éclairé, exerçant leur art de la façon la plus difficile : Utiliser pour arme la plus percutante et efficace l'arme la plus délicate à manier : l'humour.
Humour détesté par des gens imperméables car formatés
La "démocratie" ? Ils en sont pliés de rire,voyons ! 
et la condamnation universelle du terrorisme, alors ...

HOMMAGE ET RESPECT AUX VICTIMES DE LA FOLIE, 
ET MORT AU FANATISME IMBÉCILE
Mort non-violente, bien sûr ! 
Même ici (surtout ici) : 
Ils en seraient trop fiers.

Faire connaître, donner naissance, et faire grandir, un anti-fanatisme, doucement, prenant le temps nécessaire :
Chasse intelligente, c'est à dire en pratiquant, avant même leur gestation, aux fous embrigadés, par une éducation - non réservée aux seuls enseignants - un travail immense sur l'état d'esprit envers LES religionS ...

La tâche me semble gigantesque, voire désespérée.

"Fanatique, 
si tu tombes, 
un fanatique sort de l'ombre 
à ta place" ...
Ne reste plus qu'à attendre les choeurs des pleureuses et la tartufferie (la presse de tous bords et de tous poils) ... 
Mais c'est déjà "bien" parti sur les réseaux sociaux : Il y a du grain à moudre, là, et du blé à se faire !

Une citation récente de Charb, une des victimes de cet attentat : 
"Je préfère mourir debout que vivre à genoux".
Il venait de publier ceci :

Enregistrer un commentaire