Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mercredi 23 janvier 2013

Une conférence de "la liberté de l'esprit", à Quimper : Le Sport Perversion marchande ou rêve de surhumanité ?

Argent, gloire et dopage : Le Sport
Perversion marchande ou rêve de surhumanité ?

Robert Redeker par lalibertedelesprit 
Envahissant, saturant l’espace et le temps, le sport est vécu aujourd’hui comme une activité allant de soi. Il n’est jamais questionné, échappant à toute critique approfondie. Le sport est pourtant, en quelque sorte, le moule dans lequel notre société est formée. Il est le nouveau pouvoir spirituel. Il façonne les âmes autant que les corps. Il promeut un corps fabriqué de type inédit, quand l’âme du sportif lui a été enlevée pour être remplacée par le mental. Dans son livre, L’emprise sportive, Robert Redeker se livre à une attaque sans concession du sport contemporain. Il en dénonce les mutations, les travers et surtout les fonctions nouvelles : transformation des organismes humains, culte de la performance infinie, ersatz de religion, substitut de relations internationales. Les sportifs sont-ils des mutants ? Le sport est-il l’usine où se fabrique un nouveau type d’être humain ?
Le sport est-il un reflet de nos sociétés ? Doit-on l’envisager comme un idéal de nos sociétés démocratiques ou une ruse pour abreuver le peuple de « pain et de jeux », comme dans la Rome antique ? Lieu de transcendance mais aussi de compétition forcenée, le sport est un sujet central qui touche à de nombreux domaines : au spectacle comme à la santé, à la solidarité comme à la compétition, à la technique du corps comme aux technologies de la performance.

Agrégé de philosophie, Robert Redeker a notamment publié Le Progrès ou l’opium de l’histoire (Plein Feux, 2004), Nouvelles figures de l’homme (Le Bord de l’eau, 2004), Il faut tenter de vivre (Seuil, 2007), Egobody. La fabrique de l’homme nouveau (Fayard, 2010) et L’emprise sportive (François Bourin, mai 2012). Certains de ses ouvrages sont traduits en anglais, espagnol, italien et danois.
Son site Internet, www.redeker.fr, recense ses nombreux livres et articles.
Enregistrer un commentaire