Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

jeudi 3 janvier 2013

"Etre SDF, c'est honteux" ...


 
"Etre SDF, c'est devenu honteux. Ce qui dérange la société, c'est que nous sommes ses victimes. En nous, elle voit ses mauvaises notes, ses erreurs accumulées, son égoïsme, ses poubelles qu'elle ne sait pas où vider, les preuves vivantes de son échec."

Lydia Perréal (1973- )

à lire : J'ai vingt ans et je couche dehors. Le combat quotidien d'une jeune SDF (1995)

2 commentaires:

patriarch a dit…

Pauvre France... il faudrait peut-être secouer tous ces élus qui vivent très bien aux frais des contribuables..... Belle journée. Bises

Jeanne Fadosi a dit…

envie de réagir à ce titre accrocheur mais qui me dérange un peu. sur deux points (au moins)
d'abord sur le "devenu". Comme si dans le temps ceux qui étaient sans domicile ne subissaient pas l'humiliation de cette situation. On ne tolérait pas mieux les vagabonds et les gens du voyage, sauf les pélerins (et encore) et les compagnons du Tour de France. Les forains étaient applaudis le temps du spectacle mais considérés au mieux avec méfiance.
2) je déteste ce sigle SDF (je n'aime pas beaucoup les sigles d'ailleurs) qui recouvre des réalités bien différentes et n'a jamais redonné une dignité aux personnes qui étaient désignés sous un autre vocable auparavant.
Il y a quelques rares personnes qui sans choisir au départ, revendiquent cette situation de SDF mais tous les autres, comment peut-on dans des pays civilisés, accepter de voir ainsi traiter nos alter ego.