Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouillages et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages", sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

samedi 18 mars 2017

J'aime l'Afrique.

J'aime l'Afrique.

Moi, j'aime l'Afrique
l'Afrique de la négritude assumée et revendiquée
l'Afrique du combat, du modernisme
l'Afrique de l'immensité
l'Afrique de la diversité
l'Afrique de l'ouverture au Monde
l'Afrique de la fierté
l'Afrique de la lumière.

Mais moi je n'aime pas l'Afrique
l'Afrique des violences
l'Afrique de l'incompréhension
l'Afrique du ghetto
l'Afrique des obscurantismes
l'Afrique des dictateurs
l'Afrique des fanatismes
l'Afrique des généraux fous
l'Afrique de la misère
l'Afrique de l'esclavage des enfants
l'Afrique des enfants-soldats
l'Afrique du viol arme de guerre
l'Afrique de la femme soumise
l'Afrique de la femme blessée à jamais
l'Afrique de la sournoise domination des Blancs.

10 commentaires:

Claude Lepenseur a dit…

Ce ne sont pas les peuples qui sont responsables, ce sont des années de colonialismes qui les ont plongés dans ce cahot, après plusieurs siècles d'esclavage l'Afrique a bien du mal de trouver le chemin de la liberté et de la tolérance
Amicalement
Claude

dom a dit…

On ne peut qu'être d'accord avec toi mais ... C'est bien de le dire !
Bon dimanche, et à je ne sais pas quand ...
Gros bisoux, loïc
PS : c'est chiant, le contrôle, pour poster un com ... grrrr

jill bill a dit…

Eh oui, nous avons colonisé le Congo nous les belges, avec ses côtés sombres si je puis dire ainsi !

Loïc Tizef a dit…

Je suis d'accord avec toi, pour le contrôle : c'est énervant ! mais on peut pas le supprimer, j'ai déjà essayé même en ce qui me concerne !) ... Merci en tous cas pour tous tes commentaires.

Loïc Tizef a dit…

Pour Jill Bill : j'ai en tête les dessins, dialogues, etc, dans "Tintin au Congo" ...

Tmor a dit…

Un chouette texte qui va dans le même genre : "Demain l'Afrique" d'Abdul War aux éditiosn de l'épi de Seigle.

Fabrice Parisy a dit…

Bonsoir Loïc,
Un texte fort...
Je rejoint Claude, le colonialisme, même si d'aucuns diront qu'il a apporté des choses positives (évidemment, il y a toujours un peu de positif dans l'Histoire de l'humanité) comme des écoles, des routes, certains disent même "la langue française" (j'adore, c'est ma langue, mais je n'aime pas qu'on considère qu'une langue est au-dessus ou en dessous d'une autre), il n'en reste pas moins que ça a asservi des peuples durant trop longtemps, ça a tué des cultures, et on se retrouve avec des pays prisonniers de cette sournoise domination par les blancs que tu évoques, qui hélas perdure encore aujourd'hui, même si ce n'est plus sur un plan politique ou de gouvernance. Les blancs ont toujours et encore des intérêts à garder ce continent dans sa pauvreté, son obscurité, sa non-liberté... Mais surtout que cette misère-là ne déborde pas chez nous ! Ah ben non, tu comprends, "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde" disent fièrement bien de nos compatriotes. "Et tant pis s'ils ne savent pas nager, ils n'avaient qu'à apprendre, ou ne pas prendre un bateau et traverser la Méditerranée, c'est à leurs risques et périls"... Je crois que les drames qui se jouent en Méditerranée sont une des conséquences du colonialisme (je le dis sans vergogne).
Merci pour cette réflexion avec laquelle on ne peut qu'être en accord.
Bonne semaine.
FP

Loïc Tizef a dit…

Eh bien, Fabrice, tu t'es lâché ! Bravo pour ce plaidoyer/réquisitoire, que je partage bien sûr à 100%. Un grand merci.
Loïc

Jeanne Fadosi a dit…

Un texte fort auquel je souscrit. Mais je compléterais ou modulerais la dernière phrase en ne mettant pas tous les blancs dans le même sac (cf Camus) et en y ajoutant les hommes noirs (d'ailleurs le texte évoque la condition des femmes dans ce cas presque tous) ou des hommes noirs pour ce qui est du pouvoir sur les autres

Quichottine a dit…

Je vais bisser le commentaire de Jeanne Fadosi.

Bravo pour cette page et les suivantes que j'ai lues.
Merci pour tout, Loïc.
Passe une douce journée.