Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mercredi 9 novembre 2016

J'aime, je n'aime pas (anaphore)

« J’aime, je n’aime pas »

« L'anaphore (substantif féminin) (du grec ancien ἀναφορά / anaphorá (« reprise, rapport »)), est une figure de style qui consiste à commencer des vers, des phrases ou des ensembles de phrases ou de vers par le même mot ou le même syntagme.
L'anaphore rythme la phrase, souligne un mot, une obsession, provoque un effet musical, communique plus d'énergie au discours ou renforce une affirmation, un plaidoyer, suggère une incantation, une urgence. Syntaxiquement, elle permet de créer un effet de symétrie.
Elle peut se schématiser ainsi : A_____ / A_____. »                 Wikipedia

J’aime le son du cor le soir au fond des bois mais
Je n’aime pas la chasse
J’aimais Cabu mais
Je n’aime pas son beauf’
J’aime ne pas aimer les humains nuisibles et pourtant
J’aime l’humanité sous toutes ses formes
Je n’aime pas ceux qui méprisent l’humanisme et pourtant
Je n’aime pas ne pas aimer
Je n’aime pas les bœufs-carottes mais
J’aime le bœuf aux carottes
Je n’aime pas la pomme d’api quand la pomme est véreuse et
J’aime le jet de la pomme de douche car l’eau va me calmer et il est temps car
J’aime que les choses soient claires donc
Je n’aime pas la buée sur mes verres de lunettes
J’aimerai quand l’essuie-glace à lunettes aura été inventé
J’aime écrire des trucs intelligents
Je n’aime pas que cela n’arrive pas souvent
J’aime parce que c’est fini
J’aime les oufs. J'aime les anaphores.
Enregistrer un commentaire