Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

lundi 10 octobre 2016

Charlie et Albert discutent le bout d’gras.



Charlie et Albert discutent le bout d’gras.

-        Charlie : « E=MC2 ? tu parles, bonjour la poésie ! Albert, je t’ai connu plus rigolo, quand tu tirais la langue au photographe, ou plutôt au monde entier ! »
-        Albert : « La poésie ? mais elle est en tout, même dans les formules mathématiques, non ? si l’on veut bien prendre la peine d’imaginer qu’elles chantent, et surtout si on ne connaît rien à la physique … ‘’
-        Charlie : « Je m’en vais t’en chanter une, de poésie, et tu me diras s’il est possible de la traduire en une formule qui serait compréhensible dans toutes les parties du monde :
« Deux petits chaussons de satin blanc,
dans le cœur d’un clown dansaient gaiement » … »
-        Albert : « C’est dans ‘’Les feux de la rampe ‘’, ça, non ? ‘’
-        Charlie : « Oui, ‘’Limelight’’. J’aime particulièrement les contrastes en noir & blanc, les nuits, la lumière.
-        Albert : « Tu le vois bien, Charlie, que tu t’y retrouves, dans ces lueurs dont je parle si bien ! Mais tu n’y comprends vraiment rien, alors vas-y, tais-toi, et tourne. »

8 commentaires:

jill bill a dit…

Bonsoir Loïc... je n'ai pas la bosse des maths et l'aurai jamais, je préfère celle des mots, si bosse il y a pour la chose... quant à Chaplin, avec sa carrière, il a amassé quelques beaux chiffres sur ses comptes en banques avec son personnage poétique ! Merci...

Martine 85 a dit…

La poésie est partout même dans les maths. J'ai aimé ce dialogue. Beau mardi

dom a dit…

Les chiffres ne me parlent pas ...
Les mots, oui !
Quoiqu'il parait que j'ai un cerveau alphanumérique : je mélange les chiffres et les lettres en tapant sur mon clavier et ... c'est chiant !
Surtout pour les mots de passe à recopier ...
Le grand Albert savait maitriser les formules, lui ...
Mais le grand Charlie savait capturer notre attention avec ses mimiques ...
Bon mardi, avec une bonne sciatique, pour moi ...
C'est pourtant pas le moment !
Bisoux, loïc

Loïc Tizef a dit…

Un "cerveau alphanumérique" ... j'aurai appris quelque chose, ce matin !

Tmor a dit…

Une belle rencontre !

les Caphys a dit…

oui, voila vraiment de la poésie !

almanito a dit…

C'est vrai qu'ils étaient faits pour s'entendre ces deux là, qu'importe le domaine d'activité quand on est génial.

Jeanne Fadosi a dit…

Belle découverte que cette photo de rencontre ! 1931 ! Avant 33
et j'aime les mots prêtés à leur échange