Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mardi 11 novembre 2014

La mer ? / La maro ?

ou comme cela ? aux alie ?
Comme ceci ? / Kiel tio ?

La mer ? décrire la mer ? facile !

Ah ! sans utiliser la couleur bleue ... Eh bien, vous en avez de bonnes idées, vous ...

La mer, toujours recommencée, du Nord au Sud, variant sans cesse : calme, accueillante, souvent, en Méditerranée aux flots outremer, ou agressive, houleuse, en écume baveuse, verte car diabolique, ou noire, du ton de ses fonds qui engloutissent.
Scintillante aussi, de bon matin, avec des reflets d'or, ou rose/orange dans le port lorsque le gasoil l'a souillée.
"La mer n'est pas méchante", déclarait Jacqueline Tabarly ... Elle y retrouvait certainement la teinte des yeux de son amour, qui venait de faire à jamais corps avec elle.


La maro? priskribi la maron? facila!

! sen uzi la bluan ... Nu, vi havas bonajn ideojn, vi ...

 
La maro, senĉese renovigas, de nordo al sudo, varianta cxiam trankvila, komforta, ofte en la Mediteranea ondoj "outremer", agresema, kruda, meerschaum verda kiel malbonan aux nigra, la tono de liaj fundoj kiuj glutas . 

Brilanta tro frua, kun oraj interkonsiliĝoj, rozkolora / oranĝa en la haveno, kiam per la brulaĵo estis poluita. 
"La maro ne estas malbona," diris Jacqueline Tabarly ... Sxi certe trovis la koloro de la okuloj de sia amo, kiu estis farita por eterne per sia korpo.

11 commentaires:

emma a dit…

souvent aussi opale, laiteuse ou d'acier liquide, j'ai retrouvé le bleu, Tizef ici http://pictozoom.over-blog.fr/2014/05/adieu-en-bleu.html

merci pour ta visite sur eperluette, tu as raison,( à la suite de Guillaume, je crois ?) maudite soit la guerre !

Pascale Madeleine a dit…

Je découvre les reflets (bleus)...
Chouette idée que ce blog aux deux langues...

Tizef a dit…

Merci ! J'espère que cette idée va "accrocher" ! Il y a déjà eu des questions sur l'espéranto, donc ça ne laisse pas indifférent !

Lenaïg a dit…

Super, cette initiative, Tizef. Bravo !

CathyRose a dit…

Oui tu as raison, la mer n'est pas forcément toujours bleue, même si c'est la couleur que beaucoup préfèrent ! Moi la mer j'aime la regarder mais pas m'y baigner, et comme le ciel je la trouve belle de toutes les couleurs ! C'est donc en espéranto que tu as écrit, j'ai un cousin de maman qui était prof d'anglais ET d'espéranto !
Belle journée !
Cathy

jill bill a dit…

Par chez moi du Nord, elle est grise msi c'est ma mer à moi ;-) dans les deux langues c'est chouette, on apprend ! Merci... JB

Claire-Cerise a dit…

Merci de ton passage chez moi et de ton com.
Contente que cet article te plaise et ravive des souvenirs sympas !
Et chapeau de parler Esperanto !
Belle journée !

flipperine a dit…

et en ce moment le bleu ne prédomine pas avec ce temps gris et la pluie

almanito a dit…

Voilà: sur ton dernier lien, j'ai retrouvé ton blog!
Tu t'en sors très bien, bravo et il est vrai que la mer n'est pas toujours bleue, même chez moi;)

les cafards a dit…

j'aime de plus en plus cette idée d'esperanto. Depuis combien de temps maitrises tu cette langue ?

Tizef a dit…

J'ai commencé il y a 10 ans environ. Au bout d'un an à peine je pouvais tenir une conversation simple de la vie courante ...
Cours dans ta ville peut-être, ou cours sur internet, l'outil idéal pour pratiquer cette langue internationale ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3%A9ranto