Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

mercredi 5 mars 2014

« Fabrique d'expressions stylées »


«  Fabrique d'expressions stylées »

Tu n'étais pas présent, Gérard à notre dernière séance de l'Écume des jours, et c'est bien dommage ! Tu aurais assisté à du pas banal ! Les tempêtes, qui persistent depuis plusieurs semaines à nous pourrir la vie, ont fini par avoir raison de notre salle du Quinquis, qui s'est littéralement envolée, mêlant aux nuages, dans de grandes brassées d’écume, tous nos mots éparpillésHeureusement, nous avons notre coffre-fort : notre blog* !

Jignorais - et les catastrophes font parfois découvrir des réalités qui se cachaient bien - que nous étions tous très curieux et curieuses : Aussitôt la découverte faite du désastre du Quinquis, nous nous sommes placés en colonne, sans prononcer une parole (puisque nos mots s'étaient envolés !) Et, tels les enfants de Hameln, nous avons répondu à un mystérieux appel, qui nous a conduits après plusieurs jours, par enchantement, du côté du Tyrol ou de la Suisse

Alors nous sommes tombés sur la FES pardon, la « Fabrique dexpressions stylées », un lieu magique. Personnellement, je n'ai pas été dépaysé, car cette maison (ou cette cabane) est telle un bateau, sans sol définitivement horizontal.

Un désaccord est vite survenu entre nous : La plupart pensent que nous sommes en présence d'un accident, dû aux violents vents montagnards, moi NON ! Je suis persuadé que de rudes gaillards de la région (ou peut-être un genre de korrigans locaux) ont construit ici sciemment cette cabane de cette façon, dans un esprit blagueur du type « chasse au Dahu », ou (et c'est bien mieux !) pour lancer un nouveau style, obéissant aux idées actuelles du « faire original avec les objets de récupération ». On fabrique bien, chez nous, des sacs à main avec des déchets de voiles et de cirés Cotten !

Nous nous y sommes installés, en tout cas (on prend vite habitude de savoir comment s'asseoir !) Et nous te donnerons de nos nouvelles
* :  http://ecumedesmots.wordpress.com/
Enregistrer un commentaire