Bienvenue chez moi

Je suis heureux de vous accueillir dans mon blog ! Vous y trouverez des textes, de la poésie, des souvenirs de vadrouilles et de voyages intimes, que j'ai écrits, seul ou dans un atelier d'écriture, depuis 2001... J'ai pour sujets d'inspiration un thème imposé, un texte, une photo, un tableau, une musique, ou un morceau de mon existence...
Les "Ecrimages" sont les résultats de ces rencontres entre la lettre et l'image...
Je serai ravi de lire vos commentaires : Merci !
Loïc

samedi 25 juin 2016

Sang

SANG

Le joli coeur des émoticons n'a pas sa place ici.
Arraché, écorché, sanguinolent, est-il la douleur du désamour, ou l'enthousiasme des combats déjà perdus ?
L'homme, rouge de plaisir, en proie à une émotion inconnue, abandonne ce lieu, repaire où il s'est englouti - combien de jours ? 
Propre, Vidé. Comblé.
Adieu, le loft.



 Emprunté à Philippe Ravisy, sur un réseau social

Street Art. Lonac, artiste polonais. "Histoire de cœur" peinte sur un mur de Zagreb en Croatie. Il existe une version animée de cette photo sur laquelle on voit le cœur battre et le sang circuler dans les tuyaux. A trouver sur le site de Lonac : http://lonac.blogspot.fr/

6 commentaires:

almanito a dit…

Rentré, Loïc? Contente de te revoir!
J'aime beaucoup le Street Art et ses artistes généreux et partageurs. Ce coeur est raccord avec les tuyaux... Tant mieux! :))
Une belle découverte en tout cas que cet artiste Polonais. Merci.

Loïc Tizef a dit…

Bonjour, Al' !
Content de reprendre l'écran, tiens, finalement !
Nous avons longé toute la côte atlantique, de la pointe du Raz à la frontière espagnole. A croire que le Breton ne peut pas se passer 5 minutes de la mer ...
J'ai fait il y a quelque temps une série de photos de grapheurs anonymes, sur les restes d'une friche industrielle. L'envie me vient d'en reprendre quelques-unes : C'est ta faute !

lavandine a dit…

Je suis fan de street art mais j'avoue que celui-ci est un peu trop sanguinolent à mon goût bien que le raccord avec les tyuaux soit bien vu !
Gros bisous et excellent dimanche !
Lavandine

Tmor a dit…

Yes ! Faut redonner du aume au coeur, du coeur à l'ouvrage, le coeur sur lamin la bome dans la pogne et l'usine désaffectée reprend vie autrement.

Jeanne Fadosi a dit…

double réaction à ce graf d'un coeur sain mais énorme que je découvre ce dimanche :
premier degré avec une pensée pour tous ceux qui ne ménagent pas ou ne surveillent pas cet organe vital ayant appris hier qu'une vieille connaissance venait de faire un infarctus.
deuxième ou dixième degré comme référence au sang que l'on fait couler ou à la générosité du coeur en cette journée de dimanche journée internationale de soutien aux victimes de la torture.
belle journée

Maria-Lina a dit…

Wow, impressionnant et tout beau! Bise et bon dimanche tout en douceur!